MDJT

Warning: array_search() expects parameter 2 to be array, null given in /homepages/9/d333594776/htdocs/LudomaxV2/views/catalogueUsagers/viewJeu.php on line 45

Jeu n°5191 | Il était une fois...

2 à 6 joueurs 30 minutes 7 ans et +
Situation : Disponible pour le prêt
Nombre d'emprunts : 0
Année d'édition : 0
Editeur(s) : Atlas games
Auteur(s) : richard lambert & andrew ristone
Illustrateur(s) :
Pitch : Pour ceux qui ne le connaitrait pas encore Il etait une fois est un jeu de cartes pour raconter des contes de fées, édités plusieurs fois en francais, et actuellement au format Tarot. il possede également une extension afin de raconter des histoires plus sombres.

Le principe est très simple: chacun possède des cartes representants des objets, personnages, adjectifs ou évenements archétypiques des contes de fées, ainsi qu’une carte dénouement (« il se marierent est vécurent heureux… »). Le but du jeu est de se débarasser de toutes ses cartes en les insérant dans l’histoire, et en terminant par sa carté dénouement.

Un jour commence à raconter, et les autres peuvent l’interrompre à tout moment s’il mentionne un élement de l’histoire que les autres possedent. Celui qui interrompt reprend alors le fil du récit en insérant du mieux possible les elements figurant sur ses cartes….
… mais dysfonctionnel

Bref, il s’agit d’un tres beau jeu, acessible à tous, et qui a quelque chose de magique, d’ou son succès.
Malgré cela, tous ceux qui y ont joué doivent bien le reconnaitre: les histoires crées sont, au mieux, décousues, au pire, incohérentes. L’ajout d’un « arbitre » est souvent nécessaire pour limiter les dégats, sans que cela n’améliore la nature des histoires.

Au coeur de ce dysfonctionnement, l’incitation pour le joueur à se débarasser de ses cartes pour gagner, sans aucun squelette pour assurer la construction du conte de fées. il en résulte une accumulation d’objet et d’évenement sans grand lien logiques.
L’alternative: un systeme utilisant le jeu Archipélago II

Heureusement, une « hack » (un détournement de regles d’un autre jeu) du jeu Archipélago II permet d’utiliser il était une fois d’une autre façon, et de construire des histoires qui fassent véritablement sens, à partir du systeme de phrases clefs et de négociation de ce jeu narratif. Au final, graphisme des cartes et systeme leger de Archipleago II se combinent parfaitement.